Saviez-vous que ?

Les cellules cancéreuses “immortelles” d’une femme: Henrietta Lacks, se multiplient toujours depuis sa mort en 1951 et ont été utilisées à l’échelle mondiale pour la recherche du cancer, le sida, le vaccin contre la polio, les effets des radiations, et de nombreuses autres activités.


5 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *