• Les “haters” ne vous haïssent pas vraiment. En fait, ils se haïssent eux-mêmes parce que vous êtes à l’image de ce qu’ils voudraient être.