Saviez-vous que ?

Parfois, il faut connaitre la tristesse pour connaître le bonheur, entendre le bruit pour apprécier le silence et vivre l’absence pour valoriser la présence.


3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *