Saviez-vous que ?

Parfois, la seule raison pour laquelle vous n’abandonnez pas ce qui vous rend triste, est parce que c’est la seule chose qui vous a rendu heureux autre fois.


1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *