Saviez-vous que ?

En 1982, le fils d’un trafiquant de drogue bolivien à été arrêter aux États-Unis. Son père, étant alors le baron de la drogue a envoyé une lettre au président Ronald Reagan, proposant en échange de la liberté de son fils de rembourser entièrement la dette de la Bolivie (3,8 milliard de dollars).


12 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *