Saviez-vous que ?

Inquiet du sort des abeilles, Morgan Freeman a converti sa ferme de 124 hectares au Mississippi en refuge d’abeilles. Il a embauché un jardinier, rempli des hectares avec des trèfles, planté des centaines d’arbres à fleurs, acheté 26 ruches et s’est lui-même transformé en apiculteur.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *