Saviez-vous que ?

Les personnes malades qui ont tendance à « l’auto-diagnostic » avec l’Internet sont plus susceptibles de développer réellement les symptômes de la maladie donnée.