Saviez-vous que ?

Une recherche menée par une équipe de scientifiques californiens a montré que la durée de vie des vers peut être amplifiée d’environ 400 à 500 ans de l’équivalant chez l’homme. En ajustant deux voies génétiques spécifiques dans un minuscule laboratoire de vers connu sous le nom de « Caenorhabditis Elegans ».