• La chair de poule sur le corps humain est un vestige de quand nous avions beaucoup de poils sur le corps. Lorsqu’on a peur, nos poils se gonflaient pour que l’on paraisse plus grand et ainsi faire peur aux prédateurs.