Saviez-vous que ?

En 2005, un homme nommé Doug Heckman a lu les termes et conditions avant d’installer un logiciel pour PC. L’accord comprenait une clause offrant une « compensation financière » aux clients qui ont effectivement lu le contrat de licence. Il a contacté la société, et leur a rappelé la clause dans leur contrat. Ils lui ont tout de suite envoyé un chèque de 1 000$.