Saviez-vous que ?

Surtout souvenez vous qu’après le manque vient l’oubli.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *