Story

Un papy m’arrête cette après-midi pour me demander une rue. On parle ensuite de plein de choses et là vient le sujet de ses enfants et là, il me dit «Je me suis souhaité l’alzheimer quand j’ai vu que mes enfants m’ont oublié… Pour oublier ma tristesse » J’ai failli pleuré devant lui.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *