• Quand vous avez un faible pour une personne, votre cerveau ignore ses défauts, ce qui la rend “parfaite”.