Saviez-vous que ?

Faites bouger les choses, mais ne forcez pas à ce qu’elles se passent. C’est ainsi que vous devenez malheureux, en forçant les choses.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *